Lettre ouverte de Corbier sur Cabu

2

min

Comment peut-on se faire assassiner pour avoir fait un dessin ?

Hommage épistolaire à Cabu (13 janvier 1938 – 7 janvier 2015) ! François Corbier, son ami et collègue dans l’émission Récré A2, lui a adressé cette lettre ouverte post-mortem : dans un style satirique et léger, l’animateur de télévision revient sur son assassinat, son humour, son intelligence et tire la sonnette d’alarme sur les dérives de toutes les religions… In memoriam.

A-A+

7 janvier 2015

Ah putain les cons ! Non seulement dieu n’existe pas mais ses représentants sont toujours aussi médiocres !

Voilà que deux crétins ont déboulé ce matin à Charlie Hebdo. Ils étaient armés. Ils ont tiré. Parmi les victimes on a relevé Cabu. Ce qui me laisse sur le flanc c’est que les personnes qui ont fait ça viennent de se tirer une balle dans le pied. Ce faisant ils attisent encore un peu plus la haine et la colère contre leur communauté. Je doute qu’ils en soient conscients.
Quand on est con : on est con !
C’est pitoyable.

Comment peut-on se faire assassiner pour avoir fait un dessin ? Faut-il que les meurtriers soient stupides. Comme toujours les religieux de tous poils s’emploient à mettre le souk. Les Cathos sont prêts à casser du pédé et de l’avorteur. Les Juifs persistent à assassiner en Palestine et les Mahométans entre deux kidnappings de petites filles tuent ceux qui se moquent du Prophète. Et bien sûr c’est chaque fois au nom de l’amour universel que s’arme le bras vengeur !
On est mal barré.

Avec Cabu nous partageons beaucoup de choses. Il est anar. Je le suis. Il aime rire. Je passe ma vie à faire la même chose. Ce matin lorsque j’ai entendu que le journal a été attaqué j’ai eu le souffle coupé. Je me suis mis à pleurer. Comme un gamin auquel on vient d’annoncer que le Père Noël est une blague.
Cabu qui m’a tant fait rire me laisse en larme.
Cabu ! Bon sang…

Un jour au moment de prendre l’antenne, Dorothée grimpe sur la table sur laquelle Cabu fait ses dessins. Je suis assis à côté de lui. Do est en mini jupe. Je me tourne vers lui et je dis : « Si tu te penches un peu tu pourras voir ses couilles ! ». Je revois encore mon camarade éclater de rire et se plier en deux pour ne pas qu’on le voit ainsi au moment où s’ouvre l’antenne…
C’est comme ça que je veux me souvenir de lui. Riant à s’en décrocher la mâchoire et l’œil brillant.

Cabu est mort et la connerie ne s’est encore jamais aussi bien portée !
L’injustice est flagrante.

Je tiens personnellement à remercier le Prophète qui en envoyant ses deux sbires assassiner mon copain me fait une sorte de clin d’oeil car j’ai bien compris qu’il avait été fier de mon papier sur Framboisier et qu’il tenait à m’en faire rédiger un autre pour le plaisir de la lecture.

Putains de cons !

Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction :

Lettre d’Elsa Wolinski à son père : « J’ai peur que t’aies eu peur, j’ai peur que t’aies eu mal. »

Lettre de Cavanna aux culs-bénits : « Le vingt-et-unième siècle sera un siècle de persécutions et de bûchers. »

Lettre ouverte de Bernard Maris aux gourous de l’économie qui nous prennent pour des imbéciles : « Les théoriciens de l’économie industrielle sont une secte, dont l’obscurantisme et le fanatisme donnent froid dans le dos. »

les articles similaires :

  1. Macle

    Que de généralisations! « Les Cathos sont prêts à casser du pédé et de l’avorteur. Les Juifs persistent à assassiner en Palestine et les Mahométans entre deux kidnappings de petites filles tuent ceux qui se moquent du Prophète. » Ben oui, mon grand, y a que toi et tes copains qui ayez raison. Tous les autres sont des cons. C’est avec des comme toi qu’on est mal barrés. Et je ne suis ni catho, ni musulmane, ni autre chose qu’humaine, ayant un peu de mal pour le moment, il est vrai, dans l’air de la connerie ambiante à laquelle tu contribues.

    • Polly Peachum

      M’est avis, sauf votre respect monsieur Théberge, que Corbier n’a pas traité de cons ceux qui ne pensent pas comme lui mais ceux qui ont assasiné, massacré lâchement son copain… et tant d’autres personnes ce jour-là !

      Faudrait pas faire semblant (?) de confondre ! (allez, je vous laisse le bénéfice du doute…)

      Ne citez pas Brassens à tort et à travers.
      Brassens, lui, savait lire ce qui était écrit (si, si, j’ vous jure !)

  2. ARAMA

    UN LECTEUR QUI AIME CABU, SON ESPRIT, SON TRAIT, SA VERVE ET SON INTELLIGENCE NE SAURAIT ÊTRE, NE PEUT ÊTRE, CELUI QUI SIGNE CETTE LETTRE. QUELLE INCURIE ? QUEL OBSCURANTISME ! QUELLE IGNORANCE DE L’HISTOIRE. QUELLE INCULTURE ET QUELLE INCONSCIENCE ENCORE DANS L’UTILISATION DES MOTS !
    EN 1940, CE LECTEUR AURAIT POSTÉ DES LETTRES ANONYMES ET ALIMENTÉ LES RUBRIQUES DE « JE SUIS PARTOUT »

    MÊME SI CE RÉDACTEUR SE SUFFIT DES ENTREFILETS D’UNE PRESSE IGNORANTE ET DES FLASHS DES TÉLÉS JETÉS À L’AVENANT QU’IL SACHE (MÊME SI JE DOUTE QUE SON INCOMPRÉHENSION SE REVIGORE MIRACULEUSEMENT ) QUE LES JUIFS NE TUENT PAS LES ENFANTS PALESTINIENS.
    LES ISRAÉLIENS, AVEC LEURS UNITÉS DRUZES DONC PAS JUIVES, LES MIRACULÉS ÉTHIOPIENS DEVENUS ISRAÉLIENS, LES ENFANTS DES MILLIONS DE FAMILLES BLACKBOULÉS PAR L’HISTOIRE EN EUROPE, LES EXPULSÉS DE LEURS PATRIES ARABES, LES ORPHELINS DES MÉRAUD, DES FOFANA, LES VIOLEURS DE CRÉTEIL, LES VICTIMES D’UNE ÉPICERIE, LES SUPPLICIÉS DANS UN MUSÉE ONT TROUVÉ UNE PATRIE QUI LES CONSOLE ET DÉFEND LEURS VIES FACE AUX MILLIERS DE FUSÉES FINANCÉS PAR NOS AMIS DU QATAR ET D’AILLEURS LANCÉE CONTRE EUX.
    BELLE ÂME, DRAPEZ-VOUS DANS VOTRE LITTÉRATURE ET CULTIVEZ VOS ANATHÈMES

    VOUS SENTEZ VOUS PLUS GRAND, PLUS HUMAIN ?

  3. EL GHAZI AHMED

    Quelle hypocrisie! On pleure du sang quand un chien crève de mort naturelle, on fait un grand deuil, mais on se moque des massacres de milliers d’innocents qu’on a désignés comme cobayes pour expérimenter une nouvelle arme, ou pour piller leur biens. Des larmes de crocodile. Ceci dit je condamne la barbarie, le fanatisme et j’aime toutes les créatures, non seulement les cathos, les juifs et les musulmans, mais aussi les adeptes de toutes les religions, les athées et les chiens.

Laisser un commentaire

Vous devez être pour laisser un commentaire.