Lettre fictive d'une tante à sa nièce par Maupassant : « Sais-tu d'où vient notre vraie puissance ? Du baiser, du seul baiser ! » - Des Lettres