Lettre d'un poilu à sa mère : « C’est triste, car l’intellectuel s’enlise. » - Des Lettres