Lettre d’Erik Satie à Suzanne Valadon : « Partout je ne vois que tes yeux. » - Des Lettres