Lettre de Serge Reggiani à l'alcool : « Le salaud qui mérite une lettre, c’est toi, saloperie d’alcool. » - Des Lettres