Lettre de Maupassant à Gisèle d'Estoc : « Cette dentelle que vous gardiez par précaution aurait fait un excellent bâillon pour vous empêcher de crier. » - Des Lettres