Lettre de Lady Di à son ex-majordome Paul Burrel

2

min

Mon mari prévoit un « accident » de voiture.

Il y a 32 ans, Lady Diana épousait le Prince Charles avant de devenir la femme la plus populaire du monde dans les années 80 et 90. Décédée dans un accident de voiture, le 31 août 1997, dans des circonstances obscures, elle est sans doute le dernier grand mythe féminin du XXe siècle. Dans cette lettre troublante, écrite 10 mois avant l’accident, la princesse de Galles exprime sa crainte d’être assassinée… Une pièce de choix dans les secrets de la monarchie britannique, que Shakespeare n’aurait pas dédaignée.

A-A+

Octobre 1996

Aujourd’hui, je suis assise ici, à mon bureau, en octobre. Je rêve d’être enlacée et encouragée par quelqu’un afin de rester forte et de garder la tête haute, car cette période ma vie est la plus dangereuse de toutes. Mon mari prévoit « un accident » de voiture. Un problème de frein et un sérieux traumatisme crânien pour avoir le champ libre pour épouser Tiggy. Camilla n’est rien d’autre qu’un leurre, et nous sommes toutes utilisées par cet homme dans tous les sens du termes.

J’ai été battue, abîmée et abusée mentalement par un système depuis maintenant 15 ans, mais je n’éprouve aucune rancœur, je ne ressens pas de haine. Je suis lasse de ces batailles, mais je ne me rendrai jamais. Je suis forte à l’intérieur et et c’est peut-être un problème pour mes ennemis.

Merci à toi Charles, de m’avoir fait vivre un enfer et de m’avoir donné l’opportunité d’apprendre des choses cruelles que tu m’as fait subir. J’ai avancé vite et j’ai pleuré plus que quiconque ne le saura jamais. L’angoisse m’a presque tuée mais ma force intérieure ne m’a jamais abandonnée, et mes guides ont pris grand soin de moi. Ne suis je pas chanceuse d’avoir eu leurs ailes pour me protéger ?

Pour recevoir plus de lettres, cliquez ici.

La recommandation de la rédaction :

Lettre de Lady Di à Dodi Al-Fayed : « J’ai tout adoré et chaque instant était plein de rire et de bonheur. »

Lettre ouverte de Monica Lewinski à Vanity Fair : « Nous avons créé une « culture de l’humiliation », qui non seulement encourage et se réjouit du malheur d’autrui, mais récompense également ceux qui humilient les autres. »

Lettre de Marie-Antoinette à Axel de Fersen : « Rien au monde ne pourra m’empêcher de vous adorer jusqu’à la mort. »

les articles similaires :