Lettre de Gérard Depardieu à Maurice Pialat : « Je ne me suis jamais senti aussi féminin que devant toi. » - Des Lettres