Lettre de Boris Vian à son percepteur : « Je suis un grand feignant, mais j'y comprends rien dans tous ces bouts de papier impossibles. » - Des Lettres