Lettre d'Antoine Leiris : « Vous n’aurez pas ma haine. » - Des Lettres